pourquoi les chiffres

Pendant tout l’été, H fit le tour des acheteurs de la région. A chaque fois, il leur a donné une petite feuille et longuement parlé avec chacun.

2/ Au marché aux boeufs, c’est au tour de Jean de s’étonner de la rapidité avec laquelle H négocie. H est déjà attablé au café du marché tandis que lui est encore en train d’essayer de vendre ses betes !

Cette fois, les feuillets d’H ont bien changé. Voici un exemple de ses nouveaux dessins : « 3 4 5 8 4″.

3/ Le secret d’H ? Lors de ses rencontres de l’été avec les acheteurs, il leur a proposé le code suivant :
– si je dessine le signe « 1 », cela désignera une unité, et ce dessin s’appellera ‘un’,
– si je dessine le signe « 2 », cela désignera une unité et une unité, et s’appellera ‘deux’,

– si je dessine le signe « 12 », cela désignera un + un + … + un, et s’appellera ‘douze’.

Ainsi, lorsque J dessinait « IIIIIIIII », H n’avait qu’à dessiner « 9 ».

Ce contenu a été publié dans mathematiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *