pourquoi le chiffre 1

1/ Henri en Rit Encore voulait comprendre.

il etait un as du dessin. Pour vendre ses oies aux marche, il n’avait pas son pareil pour dessiner prestement les oies qu’il proposait. Grace a cela, il n’avait plus a amener tout son troupeau d’une cinquantaine d’oies au marche.

« Je vous propose autant d’oies que sur ce dessin. » L’acheteur en voulait moins ? Il barrait les oies en trop. Des oies en plus ? Elles apparaissaient sous le crayon d’H

2/ A la derniere foire aux oies, H a vendu moins que d’habitude.

Ce satane Jean dont parle les gens lui a pique des ventes sous le nez. Jean est pourtant pietre dessinateur. Pour dessiner ses 30 oies, il mettait beaucoup plus de temps que H.

Mais voilà ti pas qu’à cette foire, J passait de vendeurs en vendeurs, dessinait prestement sur ses feuillets, concluait ou ne concluait pas la vente. A la fin du marché, J avait à peine vendu la moitié de ses oies, et H était attablé à la terrasse du café « chez Emile », tout fiérot d’avoir écoulé toutes les siennes.

3/ Depuis lors, H se morfond. C’est décidé, au prochain marché, il percera le secret du coup de crayon magique de J !

Ayant conclu une nouvelle vente, J froisse et jette le feuillets des négociations. H passe nochalemment aprés lui et le ramasse discrétement. Il répète l’opération plusieurs fois.

De retour chez lui, ce qu’il découvre sur les feuillets le stupéfie : les dessins sont illisibles !

« I I X I I X » : comment H a-t-il pu négocier avec d’aussi piètres dessins ? Au prochain marché, c’est sur des chevaux que porteront les ventes : il est impossible que ces gribouillis fonctionnent.

4/ Quelle déconvenu pour H lors du marché aux chevaux ! J a négocié encore plus vite et H n’a eu le temps de vendre que quelques pouliches quand H avait déjà vendu tout son troupeau.

Sur les feuillets ramassés, il y a les même gribouillis.

5/ Plus puissant que tous les dessins, H vient de rencontrer le chiffre 1 : le dessin qui se transforme en n’importe quelle chose. Vous tracez un « I », vous désignez une oie, vous avez une oie, et tous les « I » suivants seront des oies. Pareil pour des chevaux et des pigeons. Cela sera toujours plus rapide que de dessiner les choses. Voilà pourquoi depuis ce temps, les artistes fréquentent moins les foires aux bestiaux !

Ce contenu a été publié dans mathematiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *